,,

le Creux de l’enfer - CENTRE D’ART CONTEMPORAIN

Xavier Zimmermann

HIJAB

du 23 mars 2003 au 18 mai 2003

du 23 mars - 18 mai 2003 Vernissage le samedi 7 juin à 18h

Commissariat de Frédéric Bouglé

Xavier Zimmermann est représenté par la galerie Polaris, Paris

L’exemple d’un projet collaboratif et international : Xavier Zimmermann et la Syrie.

Réalisé dans le cadre du programme à la carte entre l’AFAA au ministère des Affaires étrangères, le Centre culturel français de Damas et le Service culturel de l’ambassade de France en Syrie, ce projet a permis de présenter au Creux de l’enfer une série inédite de photographies grand format de Xavier Zimmermann. Ces images conçues en Syrie à partir de la notion d’écran et de voile (du nom de l’exposition “ hijab ” en arabe), dont trois photographies impressionnées sur bâches, furent réalisées pour Damas et Thiers. L’artiste s’est déplacé à deux reprises au Proche-Orient. Frédéric Bouglé, à la demande de l’artiste, a parrainé ce projet, et il l’a accompagné dans ses prises de vue dix jours d’Alep à Damas. Nous y avons réalisé l’entretien « L’écran ou l’interdit miroitant » pour le catalogue de l’artiste coproduit avec les FRAC Auvergne et Alsace. Le vernissage de son exposition dans la capitale syrienne inaugurait “ Les journées de la photographie à Damas ” avec la participation de treize artistes français et syriens dans un ancien palais dénommé “ Beit Baroudi ”. A cette occasion, le directeur du Creux de l’enfer a remarqué le travail de deux jeunes photographes syriens. Avec la complicité de Xavier Zimmermann et de Delphine Leccas du centre culturel français de Damas, ils ont alors envisagé de les exposer en France. C’est ainsi qu’Ayham Dib et Hrair Sarkissian furent invités dans notre pays. Sachant que la capitale auvergnate de la coutellerie, avec son histoire industrielle, compte dans sa population des représentants d’origine maghrébine et arabe, l’exposition prenait aussi sur le bassin thiernois un intérêt culturel évident. Xavier Zimmermann, qui disposait de tout le bâtiment, adhéra avec beaucoup d’enthousiasme à ces rebondissements, et il proposa lui-même de libérer une partie de son espace pour mener à terme ce projet.

Frédéric Bouglé, 2004

 
Chercher
 
le Creux de l’enfer - info@creuxdelenfer.net - vallée des usines, 63300, Thiers, Fr, t. 00 33 4 73 80 26 56 - Site MH MarkIV 1.9.2d [11132]